A la une.
preloader

Test

image

Avant l’été 2017, la marque LG a sorti son smartphone haut de gamme, le LG G6. Fleuron du fabricant, il représentait ce qui se faisait de mieux en matière de nouvelles technologies avant d’être, en tout cas pour notre rédaction, totalement éclipsé par l’annonce officielle faite lors du dernier salon IFA 2017 qui s’est déroulé début septembre à Berlin, le LG V30. Très peu connue en Europe et notamment en France, la série V de LG fait référence à des smartphones réservés, jusqu’ici aux pays asiatiques et aux Etats-Unis. Ils disposent de caractéristiques très haut de gamme et quatre axes principaux qui les différencient des autres gammes : une captation audio et vidéo voulue parmi les meilleures du marché, une qualité audio digne des attentes des plus exigeants des audiophiles, un second écran et une durabilité à toute épreuve. Avec le V30, LG a changé son plan marketing et le propose maintenant en France et c’est une excellente chose car, effectivement, il répond à tous les critères définis précédemment. Nous avons pu le tester et voici nos impressions.

La prise en main
Au sortir de sa boîte, le LG V30 est tout simplement magnifique. [NDLR : Il est assez rare que nous utilisions cet adjectif pour décrire un objet high-tech, mais là…] Nous sommes immédiatement tomber sous le charme. La qualité de fabrication est parfaite. Il fait très « luxe ». Les bords sont parfaitement arrondis, juste ce qu’il faut pour lui conférer un aspect particulièrement attirant. Sa façade est entièrement noire. Eteins et même allumé, on ne distingue pas l’écran de ses bords.

Ceux-ci sont d’ailleurs particulièrement fins, non seulement sur les côtés gauche et droit ce qui est déjà une très bonne chose, mais également en haut et en bas. L’une des raisons est que le LG V30 dispose d’un écran dit FullVision (qui occupe au moins 79% de la surface avant du mobile). C’est effectivement le cas. Les profils du mobile sont chromés. On y trouve le connecteur audio jack pour brancher un casque audio, un trou microphone, deux boutons pour gérer le volume, un connecteur USB Type-C, un haut-parleur et le tiroir pour y glisser deux cartes SIM (format nano) ou une carte SIM et une carte mémoire (format micro SD, jusqu’à 2 To). Le tout est coupé par 5 bandes représentant les antennes du mobile.

 

Au dos, le LG V30 est décliné en plusieurs coloris et c’est là que l’on peut voir leur différence. Nous avons pu tester le modèle argenté. Il est aussi proposé en noir, bleu ou violet. La surface est particulièrement belle puisque recouverte d’un verre trempé. Elle est aussi très réfléchissante. Elle capte la moindre source de luminosité dans la pièce pour la renvoyer. Cette surface laisse malheureusement aussi beaucoup de traces de doigts. Une petite lingette est fournie pour nettoyer (régulièrement ou pas, selon votre degré de rigidité dans le domaine de la netteté).
Toujours au dos, il y a deux capteurs d’appareil photo numérique, un flash LED, un autofocus et un bouton lecteur d’empreinte digitale. Il s’agit d’un bouton cliquable. Il permet de sécuriser l’appareil pour éviter les manipulations malveillantes. La détection des doigts est extrêmement rapide et au quotidien, elle est aussi prompte que de tenir le mobile face à soi pour le déverrouiller. On apprécie. Enfin, au dos, notez la présence d’un logo B&O Play. Cette marque est bien connue des audiophiles pour la commercialisation de produits audio haut de gamme et toujours d’excellente qualité. Ici, l’idée est de proposer des écouteurs B&O livrés avec le LG V30 et pouvoir ainsi profiter d’un son exceptionnel. 

Le LG V30 est plutôt ergonomique. Il n’est pas trop grand ni trop petit. Il propose un gabarit agréable à prendre en main et notamment avec son grand écran. Il mesure seulement 7,3 mm d’épaisseur pour un poids de 158 grammes. Cela en fait l’un des plus fins et des plus légers de sa catégorie.

Dès qu’on allume le smartphone LG V30, on est conquis par la qualité de son écran. Celui-ci mesure 6 pouces au format 18:9 (devenu de plus en plus courant) et utilisant la technologie OLED, maîtrisée par le constructeur étant à l’origine (via LG Display) des TV OLED. L’écran affiche une définition QHD+ soit 2880x1440 pixels et donc FullVision. Notez qu’il est possible de moduler la définition. En effet, trois choix sont proposés dans les paramètres : 2880x1440, 2160x1080 ou 1440x720. On peut également appliquer un filtre pour la lumière bleue, définir son niveau et programmer une mise en œuvre selon un planning. C’est très pratique. Le Motorola Lenovo Moto Z2 Force Edition propose aussi ce type de paramètre pour limiter les nuisances liées à la lumière bleue émise par les écrans.


LG V30 à gauche contre LG Q6 à droite

Comme sur le LG G6 mais aussi les autres mobiles qui sont équipés d’un écran au format 18:9, il est possible d’ajuster la mise à l’échelle selon les applications.
Tapez deux fois sur n’importe quelle zone vide de l’un des panneaux d’accueil pour mettre le mobile en veille et répétez l’opération pour l’en sortir. Toujours aussi pratique surtout si le smartphone est posé à plat sur un bureau afin de le réveiller en cas d’arrivage de messages ou autres.
La série V se caractérise par la présence d’un second écran. Ici, il n’est pas question de prendre l’une des caractéristiques originales du LG V10 sorti il y a quelques années mais plutôt d’utiliser un principe assez similaire à celui présent sur le LG V20, à savoir une barre présentant certaines fonctionnalités du smartphone. Sur le LG V30 qui propose la technologie Always Display pour un écran qui affiche toujours quelque chose, cette barre est accessible lorsque le mobile est verrouillé. Juste au-dessus de l’heure, on peut même faire défiler plusieurs barres : notifications non lues avec le pourcentage de charge de la batterie, capture d’écran avec prise de notes, activation du Wi-Fi, du vibreur, du Bluetooth et de la lampe torche. Enfin, une dernière barre accessible avec un glissement vers la droite ou vers la gauche regroupe les fonctions de contrôle de lecture audio. Pour chacune de ces fonctionnalités, il n’est pas nécessaire de déverrouiller le mobile, l’application correspondante se lance automatiquement. Une petite habitude est à prendre pour en maîtriser l’accès mais une fois le principe saisit, on utilise beaucoup ces raccourcis.

A l’usage, grâce à la technologie OLED, la réactivité de l’écran est sans faille que l’on parcourt Internet ou pour regarder une série, par exemple. Cependant, pour être tout à fait complet et objectif, nous avons eu à 3 reprises pendant 10 jours de test, un effet de « traces » sur l’écran. Cela s’est notamment produit sur des applications affichant un dégradé. L’effet a disparu dès qu’on ouvrait un menu ou que l’on changeait de page. Rien de rédhibitoire donc ici mais une petite « bizarrerie » tout de même.

Un petit mot sur la durabilité de la série V. Le LG V30 est certifié MIL-STD-810G. Cela signifie qu’il est passé avec succès à travers 24 tests de laboratoire de développement technologique de l’armée américaine. Il peut résister à des chutes, des températures basses ou hautes et il est totalement étanche. L’écran est protégé avec du verre Gorilla Glass 5. 


Page 2 : Le système et les applications >>


 

Comparez tous les prix pour LG V30 :

 
Aucun prix disponible
 

Annonces shopping
Partager sur les réseaux sociaux !        




Lien permanent vers ce test