A la une.
preloader

Test

image

Présenté lors du salon Mobile World Congress 2017 de Barcelone, le nouveau smartphone haut de gamme LG G6 veut faire oublier les faibles ventes du précédent modèle en faisant fi de ce qui paraissait comme une révolution, le caractère modulaire. Cette fois, on a droit à un design plus classique, à un châssis monobloc sans batterie amovible, à un écran sans bord au format inédit 18/9 et à des caractéristiques techniques à la pointe. Est-ce que cela va suffire pour séduire un large public ? Nos impressions au cours de ce test complet du smartphone LG G6.

La prise en main
A chaque nouveau modèle, LG met la barre un peu plus haut en matière de design et de finition. Si le G5 était une sorte d’OVNI de ce côté-là, le G6 revient à des lignes plus conventionnelles pour un smartphone. Monobloc, il affiche des finitions exemplaires. Les bords sont découpés juste ce qu’il faut. Les coins sont parfaitement arrondis et une très large place est faite à l’écran notamment en façade et c’est ça qui va faire qu’on aime ce smartphone, la taille de son écran sur lequel nous reviendrons un peu plus tard.

Le dos est en verre protégé par la technologie Gorilla Glass 5. Il est du plus bel effet avec des extrémités très légèrement bombée pour faire une continuité avec les tranches du mobile.

Le LG G6 est un tout petit peu plus épais que le Samsung Galaxy S8, son concurrent le plus direct mais également que le Huawei P10 avec lesquels nous allons le comparer notamment en matière de rendu photo. Mais à côté de cette finesse relative, le LG G6 tient parfaitement en main et se laisse manipuler avec plaisir. Cela est notamment dû à son format puisque le mobile parvient à intégrer un écran de 5,7 pouces dans un châssis de smartphone de 5,3 pouces.
Au dos, il y a un double capteur d’appareil photo numérique, un double flash LED et le lecteur d’empreinte digitale aujourd’hui indispensable pour un modèle haut de gamme et qui tombe naturellement sous le doigt gauche ou droit. S’il n’est pas le plus rapide du marché, il permet cependant de déverrouiller l’appareil en un instant, se montrant particulièrement performant à la reconnaissance de l’un ou de l’autre des doigts.

En faisant rapidement le tour du mobile, on remarque la connectique USB Type C à proximité du haut-parleur, en partie basse, l’emplacement pour une carte SIM (format nano SIM) et une carte mémoire micro SD, une prise audio jack et deux boutons pour gérer le volume. A la rédaction, nous préférons nettement l’usage de deux boutons pour cette opération plutôt qu’une large barre qui peut être source de confusion. On apprécie donc. Seul bémol, l’emplacement nous a paru, au cours de notre test, légèrement trop haut.


Notez que le LG G6 est parfaitement étanche. Il est certifié IP68 et peut donc être immergé dans de l’eau à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes. Aucun problème pour les éclaboussures ou la poussière.  

L’écran du LG G6 mesure donc 5,7 pouces. Il occupe presque 80% de la surface du mobile. Il utilise la technologie IPS alors que Samsung propose de l’AMOLED, une technologie qui rend les couleurs plus éclatantes. Le taux de contraste est pourtant bon, voire très bon tout comme la luminosité. On apprécie notamment le fait de proposer la technologie HDR Dolby Vision sur des vidéos ce qui permet d’obtenir des zones sombres avec un maximum de détails sur le papier. Les contenus adaptés devraient être prochainement disponibles sur les plateformes comme Netflix ou Amazon.
La lisibilité est donc bien au rendez-vous et ce, en intérieur comme en extérieur. Il affiche une définition de 1440x2880 pixels inédite car au format original 18/9, plus allongé que le « classique » 16/9. Il propose des bords extrêmement fins, si fins qu’on a tendance à presque les oublier et à qualifier cet écran de « sans bord » avec un peu d’exagération, il faut le reconnaitre. A titre de comparaison, le Samsung Galaxy Note 7 mesure 153,5x73,9x7,9mm contre des dimensions de 148,9x71,9x7,9 mm pour le LG G6.
Cet écran utilise le mode Always On Display ce qui se concrétise par le fait d’avoir toujours des informations affichées dessus, même lorsque le mobile est en veille. Ainsi, on peut consulter l’heure, la date, le niveau de batterie et quelques icones de notifications que l’on pourra lire, après avoir déverrouiller le mobile en tirant la barre correspondante depuis le haut de l’écran. On apprécie. Notez que le Samsung Galaxy S8 propose le même type d’affichage mais en nettement plus lumineux.
On tape deux fois sur l’écran du LG G6 pour le sortir de la veille ou l’y plonger. C’est toujours pratique. 


Page 2 : Le système et les applications >>


 

Comparez tous les prix pour LG G6 :

 
Aucun prix disponible
 

Annonces shopping
Partager sur les réseaux sociaux !        




Lien permanent vers ce test