A la une.
preloader

Test

image

La société canadienne BlackBerry essaie tant bien que mal de défendre sa place sur le marché des smartphones avec un nouveau modèle, le Leap. Sur une base d’un écran tactile de 5 pouces et sans touches de clavier comme on en avait pris à nouveau l’habitude chez BlackBerry, ce mobile d’entrée de gamme intègre pourtant les fonctionnalités phares dont la protection de la vie privée, le fameux clavier virtuel BlackBerry, les notifications instantanées sur PC ou tablette via Blend et un assistant ainsi qu’un accès aux plateformes BlackBerry World et Amazon Appstore pour y télécharger et installer des applications BlackBerry mais également Android. Le tout est animé par la dernière version du système d’exploitation BlackBerry 10.
Proposé à moins de 300 €, nous avons pu tester le BlackBerry Leap et voici nos impressions.

La prise en main
Le nouveau smartphone BlackBerry Leap est une déclinaison d’entrée de gamme du modèle Z10 sorti il y a maintenant 2 ans. Celui-ci constituait une sorte de révolution pour la firme proposant son tout premier mobile entièrement tactile. Le Leap reprend ce principe avec un écran de 5 pouces. Il est plus rectangulaire que le Z10 ayant des formes légèrement plus arrondies. Si la façade est bien rectangulaire, ce n’est pas le cas des profils qui sont particulièrement arrondis proposant ainsi une excellente prise en main. Le Leap est décliné en noir ou en blanc. Le revêtement des profils se prolonge à l’arrière du smartphone. Il est gaufré assurant un maintien solide et aucun glissement. Il est gris anthracite ce qui marque une différence avec le reste du mobile qui est noir.

 

Sur le profil supérieur, il y a l’emplacement pour le port audio jack, le bouton marche/arrêt/veille et un microphone. Sur le profil gauche, il y a un petit cache pour les emplacements des cartes SIM (micro SIM) et cartes mémoires au format micro SD.
En-dessous, il y a le connecteur micro USB et un microphone. Notez que le port micro USB est compatible MiraCast et permet de connecter le mobile à une télévision HD via un adaptateur idoine. Enfin, sur le profil droit, il y a 3 boutons pour gérer le volume et pour mettre en sourdine ou lancer le BlackBerry Assistant (appui long). Cette application permet d’enregistrer des tâches à réaliser ou d’effectuer des recherches par mot clé avec le clavier ou à la voix.

 

Les finitions du BlackBerry Leap sont parfaites même si l’appareil manque un peu de classe. Le mobile semble avoir été fabriqué avec soin. Il présente un encombrement supérieur à un iPhone de la même taille d’écran car ses bords sont nettement plus larges. Cependant, ses proportions sont tout à fait raisonnable et peut être aisément manipulé aussi bien par des mains masculines que féminines. En outre, son utilisation à une seule main est parfaitement envisageable sans trop d’effort. Certains peuvent regretter une certaine épaisseur et un aspect un peu brique du mobile. Concrètement, le Leap mesure 144x72,8x9,5 mm pour un poids de 170 grammes.

Coté connectivité, le Leap de BlackBerry embarque du Wi-Fi b/g/n, du Bluetooth, plusieurs capteurs dont un accéléromètre, un pour la proximité et un autre pour la luminosité d’ambiance ainsi qu’une boussole numérique ainsi qu’un GPS. Il y a également la radio FM. La connexion Internet mobile peut être partagée et le smartphone est compatible 4G avec un débit maximum de 100 Mbits/s.

L’écran du BlackBerry Leap mesure 5 pouces. Il affiche une définition de 1280x720 pixels. Il est de type IPS et offre ainsi des angles de vision assez larges. La colorimétrie est convenable tout comme la luminosité générale et le contraste. L’écran est particulièrement réactif et c’est une bonne chose pour l’utilisateur. Il est lisible en plein soleil. Notez qu’il peut être utilisé avec des gants ce qui peut constituer un plus.


Page 2 : Le système et les applications >>


 

Comparez tous les prix pour BlackBerry Leap :

 
Aucun prix disponible
 

Annonces shopping
Partager sur les réseaux sociaux !        




Lien permanent vers ce test