A la une.
preloader

Comment Microsoft veut vous pousser à faire la dernière mise à jour Windows 10


Windows 10 date de 2015… Déjà ! Depuis, plusieurs mises à jour et correctifs ont été publiés et sont installables sur le système d’exploitation de Microsoft qui aimeraient bien que la totalité de ces utilisateurs les appliquent afin qu’ils soient mieux protégés contre les dangers d’Internet et pour leurs vies privées. 


Les mises à jour permettent de corriger des bugs et de combler des failles de sécurité, le cas échéant. Reste que bon nombre d’utilisateurs ne mettent pas nécessairement leurs logiciels ou leurs systèmes d’exploitation à jour, soit parce qu’ils ne savent pas qu’elles existent, soit par crainte voire par fainéantise. Pourtant, pour Windows 10, Microsoft a rendu public plusieurs mises à jour depuis la sortie mi 2015 et l’éditeur va pousser à ce qu’elles soient téléchargées puis installées.

La dernière mise à jour est la Creators Update pour Windows 10. Elle permet notamment d’optimiser la sécurité et la vie privée des utilisateurs. Par exemple, les récents attaques informatiques mondiales n’ont eu aucune incidence sur Windows 10 mais, à l’avenir, d’autres tentatives pourraient directement concerner l’OS qui ne serait pas à jour. Pour ce qui est de la vie privée, Creators Update prend en compte de nombreux paramètres pour protéger celle des utilisateurs notamment en termes de confidentialité et de collecte de données personnelles.
La version Creators Update de Windows 10 sera requise pour prétendre aux prochains patchs de sécurité de la part de Microsoft, d’où l’utilité de faire la mise à jour. Le géant américain va donc envoyer des notifications à ses clients pour qu’ils mettent à jour leur OS. Toutefois, Microsoft entend alerter sans imposer (en forçant pour l’installation de la mise à jour sans le consentement de l’utilisateur)… D’après lui. 

 
Partager sur les réseaux sociaux !        





0   Suivre les commentaires Flux RSS Flux RSS ou Laisser un commentaire