A la une.
preloader

Conférence Google I/O, ce qu’il faut retenir


Comme chaque année, la conférence pour les développeurs organisée par Google vient de débuter et avec elle son lot d’annonces et de nouveautés. Parmi les plus remarquables, on note la prochaine disponibilité de Home en France, de la nouvelle version d’Android O, de casques de réalité virtuelle, le tout entouré par l’intelligence artificielle. 


Cette dixième conférence Google I/O s’est ouverte par deux heures de keynote pendant laquelle le PDG Sundar Pichai ainsi que d’autres représentants de la société américaine et certains partenaires ont pu présenter de nombreuses nouveautés.
La première donnée relativement importante est qu’Android séduit toujours de plus en plus de personnes puisqu’il y aurait 2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels du système, tous appareils confondus. A ce sujet, la firme continue d’étendre ses « activités » et s’intéresse tout particulièrement aux voitures ayant annoncé avec Volvo et Audi l’intégration d’Android au sein des véhicules.

Une version bêta d’Android O a été déployée pour les développeurs et le sera plus tard dans l’année pour le grand public au travers de leurs opérateurs ou constructeurs. Android O va succéder à Android N. Parmi les nouveautés d’O, le système de notifications a été revu puisqu’il est possible de laisser le doigt appuyé dessus pour voir s’il y a quelque chose de nouveau sans devoir ouvrir l’application elle-même. L’intégration du mode Picture in Picture (image dans l’image) permet de visionner une vidéo en mode fenêtre et d’utiliser une autre application simultanément.

On peut également compter sur un lien plus étroit entre la navigation sur Internet (via Chrome) et les applications comme, par exemple, le fait de s’être identifié sur le site depuis son ordinateur et de ne pas avoir à ressaisir le mot de passe lorsqu’on lance ensuite l’application sur son mobile. La sélection devrait être plus facile avec Android O car le système serait capable de reconnaitre, par exemple, une adresse postale. Cela évite d’avoir à sélectionner à la main (ou plus exactement avec le doigt) le reste du texte ce qu’il n’est pas toujours évident.

Le système Android O sera capable de reconnaitre les visages présents sur les photos (si ceux-ci figurent dans vos contacts) et de les partager avec les personnes concernées d’un seul geste ou automatiquement.
Enfin, concernant Android O, notez l’optimisation des systèmes de gestion des fichiers et une utilisation moins gourmande en batterie.

Pour les utilisateurs de smartphones d’entrée de gamme, Google travaille sur une alternative à Android, Android Go. Lancé l’année prochaine et basée sur Android O, cette version propose des applications Google plus légères en ressources et disposera de sa propre plateforme de téléchargements d’applications adaptées.

Pour la sécurité, l’application Google Play Protect doit surveiller les applications en cours d’exécution pour éviter les comportements jugés dangereux.

 

De nouveaux gadgets ?
Disponible depuis quelques mois aux Etats-Unis, l’enceinte connectée Google Home devrait être proposée en France à partir de cet été. Il s’agit d’un dispositif qui est connecté au Wi-Fi domestique et capable de jouer de la musique, de répondre à des questions et d’interagir avec d’autres objets connectés compatibles.

Malgré un effet nouveauté, la réalité virtuelle tarde à prendre son envol. Pour essayer de démocratiser encore plus cette activité, Google s’est associé à des constructeurs pour proposer, à termes, des modèles de casques de réalité virtuelle qui ne nécessiteraient aucun ordinateur, smartphone ni câbles. Qualcomm a ainsi annoncé sa collaboration avec les équipes de Google et notamment pour dire qu’il fournit une puce Snapdragon 835 nécessaire à son fonctionnement.

 

Ces casques autonomes pourraient voir le jour d’ici la fin de l’année tout comme d’autres, nécessitant un smartphone mais plus confortable que les actuels.

Et l’intelligence artificielle dans tout ça ?
Pierre angulaire de nombreux développements, l’intelligence artificielle est omniprésente chez Google. Ainsi, des centres de données vont prochainement ouvrir et seront consacrés à ce que l’on appelle le machine learning, étape pendant laquelle la machine apprend de manière autonome et automatique.

L’apprentissage automatique sera également intégré au sein des smartphones permettant aux développeurs de l’implémenter dans leurs applications afin que celles-ci puissent apprendre avec les données des utilisateurs. 

 
Partager sur les réseaux sociaux !        




0   Suivre les commentaires Flux RSS Flux RSS ou Laisser un commentaire