A la une.
preloader

Voiture autonome Apple, finalement du logiciel mais pas de matériel ?


Les rumeurs vont bon train lorsqu’il s’agit de l’une des plus importantes sociétés high-tech au monde, Apple. Depuis plusieurs mois, on lui prête le développement du Project Titan avec la conception d’une voiture autonome. En fait, la marque à la pomme s’orienterait plutôt vers la partie logicielle que matérielle dans ce domaine.


C’est au travers d’une lettre envoyée fin novembre 2016 à la NHTSA par Steve Kenner, directeur du groupe en charge de l’intégrité des produits pour Apple. La NHTSA est l’agence fédérale de la sécurité routière américaine. Cette lettre indique qu’Apple a « hâte de collaborer avec la NHTSA et d’autres parties, afin qu’on puisse profiter de manière sûre, responsable et rapide des importants bénéfices sociétaux des véhicules automatisés. » Et de poursuivre en demandant à ce que les nouveaux acteurs de ce marché ne soient pas pénalisées par rapport aux sociétés déjà établies. Apple dit également qu’il serait de bon ton de partager les données et plus particulièrement celles relatives aux accidents afin de constituer une base de données aussi complète que possible. En fait, par cet écrit, Apple veut peser sur les règles qui sont en cours de transformation aux Etats-Unis mais également dans le monde entier (notamment au travers la modification du Traité de Vienne régissant les règles de circulation des véhicules en Europe) pour ouvrir la voie aux véhicules autonomes.

Il semblerait donc qu’Apple s’intéresse plus aux logiciels qu’au matériel. Le journal The New-York Times avait d’ailleurs évoqué cette « orientation » il y a quelques mois déjà. Reste maintenant à savoir ce qu’Apple nous prépare exactement. La réponse devrait être connue au tout dernier moment et quand tout sera définitivement prêt…

 
Partager sur les réseaux sociaux !        





0   Suivre les commentaires Flux RSS Flux RSS ou Laisser un commentaire