A la une.
preloader

Free Basics : L’Inde dit non à l’Internet gratuit proposé par Facebook


Free Basics, le programme organisé par Facebook pour proposer un accès gratuit à des services Internet basiques, ne devrait pas être déployé en Inde par une décision de l’Autorité indienne de régulation des télécoms.


Facebook souhaite proposer un accès gratuit à certains services Internet à une très large population et notamment au sein des pays émergents comme l’Inde. Baptisé Free Basics, ce programme vise à fournir une application gratuite n’utilisant que de la data offrant ainsi un « Light Web » avec un accès à un moteur de recherche, à des sites d’actualités, à Wikipédia, des sites météo et, bien entendu, à Facebook…
Bloqué depuis le mois de décembre, le développement de Free Basics doit désormais s’arrêter par décision de l’Autorité indienne de régulation des télécoms, TRAI qui a jugé que ce service introduit une concurrence déloyale entre les opérateurs du pays car ceux-ci n’étaient pas autorisés à différencier leur prix en fonction des services offerts sur le Web. Cela créerait de trop grandes différences entre les « grands opérateurs » qui pourraient proposer des tarifs trop avantageux par rapport aux « plus petits » et son président de déclarer que « Tout ce qui est sur Internet est indépendant par essence et ne saurait être facturé de manière différente ».
En outre, toujours selon le régulateur indien, Free Basics menacerait la neutralité du net.

Le service Facebook Free Basics est déjà actif dans 35 pays émergents à travers le monde. Le géant américain visait une population de 1,3 milliard d’individus dont seulement 252 millions ont actuellement accès à Internet. 

 
Partager sur les réseaux sociaux !        





0   Suivre les commentaires Flux RSS Flux RSS ou Laisser un commentaire