A la une.
preloader

Netflix augmente (discrètement) certains de ces tarifs


Il y a un an, Netflix débarquait en France. Proposant différents tarifs d’abonnement, le spécialiste américain de la vidéo à la demande en streaming revoit actuellement son offre… à l’augmentation. 


Selon une étude du cabinet britannique Futuresource Consulting, Netflix aurait 750 000 abonnés là où d’autres estimations (dont une émanant du Ministère de la Culture) avancent le chiffre de 250 000… De son côté, le concurrent direct, CanalPlay développé par le Groupe Canal+ revendiquait quelques 600 000 abonnés en fin d’année dernière.

En septembre dernier, Netflix proposait donc 3 offres : base à 7,99 euros, HD et 2 écrans à 8,99 euros et Premium (jusqu’en Ultra HD et multiples écrans) à 11,99 euros. Aujourd’hui, l’entreprise américaine revoit ses tarifs en augmentation d’un euro l’offre HD et 2 écrans passant ainsi à 9,99 € par mois. Ce changement de tarif s’applique pour les nouveaux abonnés et pour ceux qui souhaitent passer d’une offre basique à celle HD et 2 écrans. Ceux qui sont déjà abonnés ne verront donc pas leur abonnement mensuel augmenter.

Cette stratégie commerciale est identique dans tous les pays où est implanté Netflix et vise à réduire les pertes de l’entreprise afin de devenir rentable à plus ou moins court terme. Reste que le catalogue proposé par Netflix a du mal à séduire car si il peut être considéré comme intéressant pour les séries, ce n’est pas le cas pour les longs métrages soumis à la chronologie des médias et disponibles deux ans après leurs sorties en salle de cinéma. 

 
Partager sur les réseaux sociaux !        





0   Suivre les commentaires Flux RSS Flux RSS ou Laisser un commentaire