A la une.
preloader

Orange veut son Chromecast


2015 sera l'année du Chromecast pour Orange. Le premier opérateur Télécom en France testerait actuellement une clé HDMI afin de contrer le service de télévision connectée de Google.


La révélation vient du quotidien Les Échos. Elle n'a pas encore été confirmée par l'opérateur mais porterait sur des tests actuellement menés par Orange en Roumanie et prendrait la forme d'une clé HDMI, un modèle très proche du Chromecast de Google. SFR, pour sa part, commercialise depuis quelques mois le fameux boîtier du géant américain.

Au programme, ce dispositif ultra compact devrait pouvoir délivrer différents contenus de vidéos à la demande, les chaînes de télévision classiques et celle du groupe OCS, DailyMotion, YouTube ou encore Canal+, pour les abonnés. Une offre qui diffèrerait donc peu de sa concurrente principale si ce n'est en termes de partenariats et donc de disponibilité de certains services. Lancement supposé pour l'instant au mois d'avril. Les premières prévisions d'Orange sur ce marché serait fixées à quelques milliers d'unités écoulées la première année. A titre de comparaison, Google aurait vendu 10 millions de Chromecast depuis leur lancement.

Que faire d'une clé HDMI lorsque l'on dispose de box ?

Étonnante stratégie que celle d'une clé HDMI pour un géant Télécom français tel qu' Orange qui compte plus de 10 millions d'abonnés à sa box en France, autant de box qui pourraient supporter de nouveaux services de télévision à la demande ou connectée.

Difficile d'imaginer que les utilisateurs ne disposant pas d'une box préféreront choisir une clé seule sans la coupler avec un abonnement intégrant Internet et la téléphonie. Si ce n’est pour profiter de Netflix ou d’autres services qui ne seraient pas (encore) chez l’opérateur car l’une des fonctions principales d’un système comme le ChromeCast est de se voir envoyer du contenu vidéo, photo ou audio directement depuis un smartphone ou une tablette tactile. D’autre part, il s’agit pour Orange d’occuper tous les terrains et ainsi de proposer leurs services. Car l’opérateur avait prévenu, le groupe ne souhaite pas faciliter le travail de Google en lui laissant la place libre sur le marché. Quitte à travailler sur des offres complémentaires donc, permettant éventuellement de capter de nouveaux abonnés grâce à ses contenus inédits. 

 
Partager sur les réseaux sociaux !        





0   Suivre les commentaires Flux RSS Flux RSS ou Laisser un commentaire