A la une.
preloader

Google va construire un Data Center... en pleine mer !


Le géant informatique américain vient de lancer un chantier colossal d’un data center dans la baie de San Francisco pour stocker des données informatiques. L’insolite de cette information ? Le fait que le chantier en question soit une plateforme mobile, évoluant sur l’eau…


En effet, Google serait actuellement en train de construire un centre de stockage inédit : il serait donc situé dans la baie entre San Francisco et Oakland, en Californie. Un chantier qui permettrait tout simplement à l'entreprise américaine de récupérer la puissance de la mer pour alimenter ses serveurs informatiques ! Tout en s’assurant une main-d’œuvre bon marché…

Les vents forts qui soufflent sur la baie de San Francisco permettraient ainsi à Google d’exploiter cette force pour générer de l'électricité : une sorte de mini-usine marémotrice, qui se servirait des mouvements et de la puissance des marées pour alimenter en énergie les serveurs installés sur la plateforme. L'eau de mer pourrait dans le même temps, servir de ventilateur afin de refroidir les serveurs informatiques.

Alors, pourquoi une plateforme mobile ? Google voulait en fait que ce chantier soit entièrement mobile avec une barge de 80 mètres de large selon certaines photos publiées par le site spécialisé Cent, tout simplement pur le déplacer en fonction de la demande, selon Les Echos, qui cite le site Gridatacenter. Google devra toutefois se méfier et donc se prémunir des catastrophes naturelles.

Enfin, cette structure sur l’eau pourrait faciliter le travail de recrutement de Google. Ainsi, le fait de « mouiller » sa plateforme au large de San Francisco, dans les eaux internationales, permettrait à la firme californienne d’embaucher qui bon lui semblera sans s’occuper des problèmes de visas.

Aucune date de lancement n'a été annoncée pour ce projet, Google n'a d'ailleurs pas encore officialisé son déploiement.

 
Partager sur les réseaux sociaux !        




0   Suivre les commentaires Flux RSS Flux RSS ou Laisser un commentaire