A la une.
preloader

IDF 2013 : Intel lance un nouvel Atom et Quark, une puce pour les objets connectés


Intel a ouvert hier son IDF (Intel Developer Forum) afin de dévoiler des nouveautés en matière de puces et de développement. Ce fût l’occasion pour le fondeur américain d’annoncer officiellement l’arrivée prochaine d’un nouveau processeur Atom Z3000 Series et une puce pour les objets connectés baptisée Quark. 


Le nouveau processeur Intel Atom Bay Trail Z3000 Series est une déclinaison 64 bits de l’Atom. Dans un premier intégré aux netbooks, les processeurs Atom d’Intel ont eu bien du mal à convaincre face à la concurrence représentée par Nvidia (Tegra 3 ou 4) ou Qualcomm (Snapdragon S4, 600 ou 800). Avec les tablettes, la société a aussi quelques difficultés à tirer son épingle du jeu. Cependant, l’Atom Bay Trail promet quelques belles avancées dont les constructeurs pourraient tirer parti. En effet, Intel annonce des performances doublées au niveau du CPU et un facteur x3 pour les performances graphiques par rapport à l’Atom actuel. La version la plus puissante, le quad core Z3770 serait cadencé à 2,4 GHz et supporterait des écrans ayant une définition de 2560x1600 pixels. L’autonomie des terminaux serait également revue à la hausse avec 10 heures d’autonomie à plein usage et jusqu’à 3 semaines en veille.

Etant une puce 64 bits, l’Atom Bay Trail se destine principalement à des appareils qui embarquent au moins 4 Go de mémoire vive. En-dessous, cela ne représente aucun intérêt. Il s’agit donc de produits plutôt milieu voire haut de gamme mais certainement pas des terminaux d’entrée de gamme qui plafonnent à 1 Go. On pourra également trouver le Bay Trail sur des appareils hybrides ou des nouveaux produits qui auraient besoin de 4 Go ou plus pour être correctement exploités. Enfin, notez que cette puce sera déclinée en version professionnelle. Elle intègre effectivement plusieurs technologies telles que le cryptage AES matériel, l’Identity Protection Technology, pour ne citer que celles-là.

 

Si l’Atom Bay Trail était attendu, la nouvelle puce Quark l’était beaucoup moins. En effet, le fondeur a officiellement dévoilé une nouvelle génération de SOCs désormais connue sous le nom de Quark. Pour éviter d’être à la traine comme elle l’est actuellement sur les terminaux mobiles, Intel a décidé de lancer une puce dédié aux objets connectés, ces produits qui auront certainement prochainement un impact sur notre confort et notre santé.

 

La puce Intel Quark fait environ 1/5ème d’un processeur Atom et consomme 10 fois moins que l’Atom. Elle est destinée à être intégrée sur des dispositifs dits corporels tels que des capteurs d’activité, des montres connectées, des patches et bien d’autres objets de taille réduite. Intel n’a pas annoncé officiellement le nombre de cœurs contenus dans cette puce ni sa (leur) cadencé mais certaines rumeurs font état d’un simple cœur cadencé à 800 MHz. Il serait gravé en 14 nm. La première version doit porter la référence X1000.  
Pour Intel, le Quark serait ouvert dans le sens où l’entreprise laissera les partenaires constructeurs personnaliser leur puce avec des technologies propres via des interfaces d’extension.

D’après Intel, les premiers processeurs Quark seront disponibles au second trimestre 2014. Avec ses deux annonces, Intel lance une sérieuse offensive sur la mobilité. 

 
Partager sur les réseaux sociaux !        





0   Suivre les commentaires Flux RSS Flux RSS ou Laisser un commentaire