A la une.
preloader

5 candidats à l’élection présidentielle répondent au Collectif du Numérique sur la problématique de l’économie numérique


Le 19 mars 2012, 21 associations et syndicats professionnels de l’industrie du numérique ont interrogé les candidats à l’élection présidentielle sur la « vision numérique » qu’elles ou qu’ils souhaiteraient mettre en œuvre en tant que futur(e) Président de la République.
Le Collectif du Numérique vient de publier les réponses de 5 candidats en voici les plus grandes lignes.


Le Collectif du Numérique souhaitait connaître les points de vue et les propositions concrètes que les candidats ont pour le numérique et plus particulièrement autour des thèmes suivants :

-L’enjeu de la transformation numérique de l’économie et de la société,

- la vision stratégique de la compétitivité du numérique pour la création d'emplois,

- les aspects réglementaires et fiscaux,

- l’engagement pour l'accompagnement de l’innovation numérique,

- l’effort de formation au numérique,

- la modernisation numérique de l’Etat et l’exemplarité des services publics.

 

Voici une partie des réponses de 5 candidats :

-Eva Joly souhaite faciliter le financement par le « crowdfunding » et voit un lien de réciprocité entre « transition écologique » et « transformation numérique ».

-Nicolas Dupont-Aignan  voit dans le numérique « un des principaux leviers d’actions pour la reconquête de la compétitivité de nos entreprises ». Il souhaite agir sur le développement d’un « territoire numérique fort ».

-François Bayrou a la volonté de mettre « en place une stratégie de filière, nationale et concertée », et « l’idée d’une zone économique autonome dans le monde internet ».

-François Hollande considère que « La gouvernance du numérique devra être repensée » et que le numérique peut apporter à l’économie française « les ressources d’une croissance soutenue et durable » à condition de faciliter « de solides positions dans les secteurs d’hypercroissance ».

-Nicolas Sarkozy établit un bilan du quinquennat et du programme gouvernemental France Numérique 2020, et souligne « que le numérique est « une industrie à part entière » dont le soutien doit passer par la mise en place d'un guichet unique pour les sociétés innovantes, « start-up France », d'une plateforme nationale d'e-éducation et la création d'une « Agence nationale pour l'innovation numérique ».

 

Pour lire l’intégralité des réponses des 5 candidats cités plus haut, consultez le site www.collectifdunumerique.fr

 
Partager sur les réseaux sociaux !        





0   Suivre les commentaires Flux RSS Flux RSS ou Laisser un commentaire