A la une.
preloader

Le fondateur de MegaUpload réclame une liberté sous caution


 

Arrêté la semaine dernière, dans son « bunker » en Nouvelle-Zélande par les forces de police, avec trois autres co-accusés (Bram van der Kolk, Mathias Ortmann et Finn Batato), Kim Dotcom comme on le surnomme, le patron de MegaUpload, actuellement en détention provisoire demande une liberté sous caution.


 

En effet, le milliardaire qui a créé le site de partages de fichiers MegaUpload, Kim Dotcom, vient de déposer une demande de libération sous caution, qui sera examinée par la justice néo-zélandaise mercredi 25 janvier, soit demain. Forcément, l’accusation s’oppose à cette libération, craignant un risque de fuite.

Pourquoi tant de méfiance ? Simple : selon le procureur, le risque de fuite est réel, estimant que l’accusé principal possède de multiples cartes bancaires (à différents noms) et papiers d’identité (ainsi qu’une arme à feu non déclarée) retrouvés d’ailleurs par la police lors d’une perquisition dans sa maison, située près d’Auckland.

Lors de l’audience du 23 janvier, la défense de Kim Dotcom a de nouveau exclu toute réouverture des sites de MegaUpload avant le jugement dans l’affaire de piratage pour laquelle l’entreprise et plusieurs de ses cadres sont poursuivis.

Source : ZDnet

 
Partager sur les réseaux sociaux !        





1   Suivre les commentaires Flux RSS Flux RSS ou Laisser un commentaire - Rafraîchir le(s) commentaire(s)